L ' ENTRAIDE que l' Entraide

Le meilleur du Web pour vous aider au quotidien ...

Dans les premiers au Weborama de la catégorie " Informatique "
Exclamation


    Toute l'équipe saura vous donner du bonheur et surtout vous aider quelque soit le problème ...





    Le saviez-vous? Louis sait ce fendre la gueule

    Partagez
    avatar
    arkanax
    Corsi'Grand Maître
    Corsi'Grand Maître

    Masculin
    Nombre de messages : 7160
    Age : 74
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 26/07/2006

    Intéressant Le saviez-vous? Louis sait ce fendre la gueule

    Message par arkanax le Lun 12 Juin 2017, 06:41

    Louis sait se fendre la gueule





    Louis XVI, passionné de mécanique, proposa l’utilisation d’une lame oblique pour la guillotine… et finit guillotiné le 21 janvier 1793.







    Détails :

    Le docteur Joseph Ignace Guillotin demanda à l’Assemblée nationale que « la décapitation fût le seul supplice adopté et qu’on cherchât une machine qui pût être substituée à la main du bourreau. » Sa contribution s’arrête là, car en réalité, on doit la conception et la modernisation de cette machine au docteur Antoine Louis, chirurgien.

    Le constructeur de la première guillotine était Tobias Schmidt (un facteur de clavecins) assisté par Charles-Henri Sanson (bourreau de Paris). Une fois la machine prête, Sanson s’empressa d’apporter les plans au docteur Louis, au palais des Tuileries en présence du roi Louis XVI (resté incognito, mais reconnu par le bourreau).

    Le roi jugea mauvaise l’idée d’employer une lame horizontale et convexe, telle qu’elle fut dessinée au départ. D’un coup de plume, il dessina une lame oblique et conseilla d’effectuer des tests.

    La lame horizontale réussit à couper 2 têtes de moutons sur 3 alors que la lame oblique ne faillit aucune fois avec des moutons, ni avec 3 cadavres.

    Il faut souligner que l’homme à qui est fallacieusement attribuée l’invention de la guillotine, le docteur Guillotin, n’assista à aucune exécution et que jusqu’à sa mort, il manifesta son désaccord pour l’attribution de son nom à cette machine. De plus, et encore une fois contrairement aux idées reçues, il n’a pas été victime de « sa » machine, mais mourut d’un anthrax à l’épaule gauche.

      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov 2017, 20:24