L ' ENTRAIDE que l' Entraide

Le meilleur du Web pour vous aider au quotidien ...

Dans les premiers au Weborama de la catégorie " Informatique "
Exclamation


    Toute l'équipe saura vous donner du bonheur et surtout vous aider quelque soit le problème ...





    Le saviez-vous?Les gens achètent plus lorsqu’ils ont faim, même lorsqu’ils achètent des produits non comestibles !

    Partagez
    avatar
    arkanax
    Corsi'Grand Maître
    Corsi'Grand Maître

    Masculin
    Nombre de messages : 8613
    Age : 75
    Localisation : Bruxelles
    Date d'inscription : 26/07/2006

    Intéressant Le saviez-vous?Les gens achètent plus lorsqu’ils ont faim, même lorsqu’ils achètent des produits non comestibles !

    Message par arkanax le Mer 07 Nov 2018, 07:41

    Les gens achètent plus lorsqu’ils ont faim, même lorsqu’ils achètent des produits non comestibles !





    Dans notre ère technologique moderne faire du shopping est devenu possible même sans se déplacer grâce à des plateformes en ligne comme Letzshop, ce qui facilite cette activité, encore plus lorsqu’on a l’estomac vide, en effet, les chercheurs ont apporté la preuve de ce que beaucoup de gens ont appris sur eux-mêmes : Ne jamais faire du shopping quand on a faim.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Les gens achètent beaucoup plus de choses et dépensent plus d’argent quand ils ont faim que quand ils sont rassasiés, et cela s’étend aussi aux produits non comestibles.
    En 2007, Alison Jing Xu, qui étudie la prise de décision à l’Université du Minnesota, à Minneapolis, est entrée dans un restaurant d’un centre commercial et a soudainement regretté tout ce qu’elle venait d’acheter. «Je me demandais pourquoi j’ai acheté 10 collants il y a une demi-heure, et pas seulement les deux dont j’avais besoin», dit-elle.
    «En tant que chercheuse intéressée par le comportement humain, je voulais comprendre cela. Nous savons déjà que lorsque nous avons faim dans un supermarché, nous achetons plus de nourriture. Je me demandais si la faim aurait aussi accru mon désir d’acheter des articles non alimentaires. ”
    Pour le savoir, elle et ses collègues ont mené différentes expériences.
    Dans une expérience, on a demandé à 77 volontaires entrant ou sortant d’un café d’évaluer leur faim, puis de classer une série de 10 articles en fonction de leur préférence et de leur désir de les avoir.
    Les assortiments comprenaient une variété de cinq produits alimentaires, tels qu’un sandwich ou un biscuit, et cinq produits non alimentaires, tels qu’une souris sans fil ou une visite au spa. En moyenne, la faim avait augmenté le fait que les participants aimaient plus les produits alimentaires et n’avait aucun effet sur les produits non alimentaires, mais leur désir d’acquérir des produits alimentaires et non alimentaires avait considérablement augmenté.
    Pour savoir si la même association était valable pour les achats réels, l’équipe a réalisé une expérience devant un grand magasin proposant principalement des produits non alimentaires.
    Ils ont demandé à 81 clients quittant le magasin s’ils pouvaient jeter un coup d’œil à leur reçu. Ils leur ont également demandé d’évaluer leur faim et leur humeur, et de dire depuis combien de temps ils étaient dans le magasin. Les clients qui avaient faim, dont le score de faim était supérieur au score médian pour l’ensemble du groupe, ont dépensé 64% plus d’argent que ceux qui avaient moins faim, même lorsque l’équipe a tenu compte de l’humeur et du temps consacré aux achats.
    Alors que se passe-t-il vraiment ? Lorsque nous avons faim, notre estomac libère une hormone appelée ghréline. Cette dernière agit sur une zone du cerveau appelée cortex préfrontal ventromédian, qui participe à la récompense et à la motivation, donnant ainsi envie aux gens de rechercher et de consommer des calories. Jing Xu suggère que l’effet de la ghréline se répercute également sur des produits non alimentaires.

      La date/heure actuelle est Sam 17 Nov 2018, 15:19